Attention au coup de chaleur chez le chien !

Le coup de chaleur : un risque trop souvent ignoré  par les  propriétaires de chiens. 
Ce phénomène brutal provoque des symptômes désastreux et peut conduire rapidement vers le décès de votre animal de compagnie.

C'est une urgence vétérinaire.

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur ?

Le coup de chaleur correspond à un état d’hyperthermie extrême (élévation anormale de la température corporelle supérieure à 40,5°C chez le chien) que l’organisme n’a pas pu gérer.

Normalement, la température corporelle moyenne du chien est de 38,9 °C

C’est donc une affection liée au mécanisme de thermorégulation de l’animal et qui survient lorsque la production de chaleur est plus grande que la capacité de l’animal à éliminer correctement la chaleur.

  • Il peut survenir à la suite d’un effort violent ou d’un exercice intense par temps chaud.
  • Il peut être la conséquence d’une exposition prolongée à des températures et/ou une humidité élevée à laquelle le chien n’a pu se soustraire.

Les signes de coup de chaleur chez le chien



Le coup de chaleur provoque un état de congestion cérébrale qui entraîne un état de choc.
Le chien commence à haleter de manière très significative avec une augmentation de la fréquence respiratoire.
L’animal cherche un coin frais, il salive beaucoup, il a une démarche nonchalante et parfois vomit...
Il ne va plus être capable de se lever et peut se mettre à trembler et perd connaissance et des convulsions peuvent apparaître. Ensuite, il peut éventuellement tomber dans le coma.
Après le coma survient la mort.

Si votre animal présente l’un de ses symptômes, il faut réagir rapidement.


Quelques conseils de prévention du coup de chaleur chez le chien

Afin d’éviter la survenue d’un coup de chaleur chez son animal, il est conseillé, notamment à l’approche de la période estivale :  
  • De ne pas confiner l’animal dans un endroit mal ventilé et soumis à une température ambiante élevée et humide,
  • Éviter d'enfermer son animal dans un endroit mal ventilé susceptible d'être exposé au soleil (véhicule, véranda, enclos en béton, etc.) ; laisser les vitres d’un véhicule ouvertes ou bien le laisser à l’ombre n’est pas un gage de sécurité.
  • La déshydratation étant l'une des composantes du coup de chaleur. Il est fondamental de veiller à mettre à disposition de l'animal, en permanence, de l'eau fraîche et renouvelée.
  • L’animal doit avoir un lieu ombragé et aéré
  • La période après les repas est particulièrement à surveiller, donner les repas le matin et/ou le soir
  • Les séquences d’exercice doivent être réservées aux périodes fraîches (début et fin de journée).
  • Il faut respecter une période d’acclimatation en cas de changement environnemental (7 à 10 jours)
  • Les propriétaires de chien brachycéphale, obèse, jeunes ou vieux doivent être particulièrement vigilants.
  • D’éviter les promenades et exercices aux heures, les plus chaudes de la journée, faire les promenades et les exercices plutôt en début de matinée ou en début de soirée.
  • De ne pas hésiter à mouiller son animal à l’eau froide si la température ambiante est élevée.
 
Il y a environ 50 % de mortalité, c’est-à-dire qu’un chien sur 2 meurt d’un coup de chaleur.

Ne laissez plus votre chien mourir de soif avec la bouteille d'eau pour chien, pratique et efficace : 

A découvrir ici : https://zentavie.fr/products/bouteille-portable-pour-chien

 

Bonnes vacances avec votre meilleur ami poilu !


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés